Je vous salue, Marie

Je vous salue Marie, pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pêcheurs,
Maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen

Prière à Marie de l'Espérance

Marie, Mère de l'espérance,
marche avec nous !
Apprends-nous à proclamer le Dieu vivant ;
aide-nous à témoigner de Jésus l'unique Sauveur :
rends-nous serviables envers notre prochain,
accueillants envers ceux
qui sont dans le besoin, artisans de justice,
bâtisseurs passionnés d'un monde plus juste,
intercède pour nous qui oeuvrons dans l'histoire,
avec la certitude que le dessein du Père s'accomplira.

Aurore d'un monde nouveau,
montre-toi la Mère de l'espérance et veille sur nous !
Veille sur l'Eglise en Europe :
qu'elle soit transparente à l'Evangile,
qu'elle soit un authentique lieu de communion,
qu'elle vive sa mission d'annoncer,
de célébrer et de servir l'Evangile de l'espérance
pour la paix et la joie de tous.

Reine de la Paix,
protège l'humanité du troisième millénaire !
Veille sur tous les chrétiens :
qu'ils avancent dans la confiance sur le chemin de l'unité,
comme un ferment pour la concorde sur le continent.
Veille sur les jeunes, espérance de l'avenir,
qu'ils répondent généreusement à l'appel de Jésus ;
veille sur les responsables des nations :
qu'ils s'emploient à édifier une maison commune,
dans laquelle soient respectés la dignité
et les droits de chacun.

Marie, donne-nous Jésus !
Fais que nous le suivions et que nous l'aimions !
C'est Lui, le responsable de l'Eglise,
de l'Europe et de l'humanité.
C'est Lui qui vit avec nous, au milieu de nous, dans son Eglise.
Avec toi, nous disons
''Viens, Seigneur Jésus !''
Que l'espérance de la gloire déposée par Lui en nos coeurs
porte des fruits de justice et de paix !

Auteur : Jean-Paul II

Salve Regina

Salut, ô Reine, Mère de miséricorde
Notre vie, notre consolation, notre espoir, salut !
Enfants d'Eve, de cette terre d'exil, nous crions vers vous
Vers vous nous soupirons,
Gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes
Ô Vous, notre Avocate
Tournez vers nous vos regards compatissants,
Et après cet exil, obtenez-nous de contempler
Jésurs, le fruit béni de vos entrailles,
Ô clémente
Ô miséricordieuse,
Ô douce Vierge Marie !

 

Sub Tuum Praesidium

Nous trouvons refuge sous ta protection,
Sainte Mère de Dieu,
Ecoute nos prières,
Nous qui sommes dans l'épreuve
Et délivre-nous de tous les dangers,
Ô Vierge glorieuse et bénie !

Marie, tu t'es montrée à Bernadette
dans le creux du rocher.
Dans le froid et l'ombre de l'hiver,
Tu apportais la chaleur d'une présence,
La lumière et la beauté.
Dans le creux de nos vies souvent obscures,
au creux du monde où le Mal est puissant,
apporte l'espérance, redonne la confiance !
Toi qui es l'Immaculée Conception,
viens en aide aux pécheurs que nous sommes.
Donne-nous l'humilité de la conversion,
le courage de la pénitence.
Apprends-nous à prier pour tous les hommes.
Guide-nous vers les sources de la vraie vie.
Fais de nous des pèlerins en marche
au sein de ton Eglise.
Aiguise en nous la faim de l'eucharistie,
le pain de la route, le pain de vie.
En toi, Marie, l'Esprit Saint
accomplit des merveilles :
par sa puissance, il t'a placée auprès du Père,
dans la gloire de ton Fils, à jamais vivant.
Regarde avec tendresse
les misères de nos corps
et de nos coeurs.
Brille pour tous,
comme une douce lumière,
au passage de la mort.
Avec Bernadette,
nous te prions, Marie,
dans la simplicité des enfants.
Fais-nous entrer, comme elle,
dans l'esprit des Béatitudes.
Alors, nous pourrons, dès ici-bas,
commencer à connaître
la joie du Royaume
et chanter, avec toi :
Magnificat !
Gloire à toi, Vierge Marie,
heureuse servante du Seigneur,
Mère de Dieu,
demeure de l'Esprit Saint !
Amen !

Souvenez-vous

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie,
qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux
qui avaient eu recours à votre protection,
imploré votre assistance, réclamé votre secours,
ait été abandonné.
Animé d’une pareille confiance, ô Vierge des vierges,
ô ma Mère, je cours vers vous et,
gémissant sous le poids de mes péchés,
je me prosterne à vos pieds.
Ô Mère du Verbe, ne méprisez pas mes prières,
mais accueillez-les favorablement et
daignez les exaucer. Amen.